Le jeudi 18 janvier, la Confédération africaine de football ( CAF ) avait été saisie par la Fédération guinéenne  au motif que le fédération soudanaise de football avait commis une erreur administrative dans l’enregistrement  du joueur Elsamani Elsawi Elsheikh pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui avait signé un contrat professionnel avec le club d’Al Ittihad  de Tripoli. Après vérification du timing de cette signature, la CAF estime qu’elle a été faite dans les règles.

Dans un communiqué rendu public vendredi 19 janvier en début d’après-midi, la CAF a pu établir  » qu’aucune erreur administrative n’a été commise par la fédération soudanaise de football dans l’enregistrement du joueur. Car, au moment du coup d’envoi de Soudan – Guinée le 14 janvier 2018 à 14:30, heure locale, match comptant pour la 1ère journée du CHAN Total 2018 dans le groupe A, l’enregistrement du joueur Elsamani Elsawi Elsheikh sur le Transfer management System (TMS) de la FIFA, comme sociétaire de Al Ittihad Tripoli (Libye), n’était pas finalisé et son certificat international de transfert pas encore délivré.Pour le match suivant du CHAN Total impliquant le Soudan, face à la Mauritanie, disputé le 17 janvier 2018, ledit joueur n’a pas été aligné et n’a même pas figuré sur la feuille du match. »

« L’affaire » n’en était donc pas une et le Soudan reste bel et bien qualifié en même temps que le Maroc pour les quarts de finale. Le match de dimanche verra donc le Maroc et le Soudan se défier pour le gain de la première place du groupe A, alors que la  Mauritanie  et la Guinée s’affronteront pour l’honneur. Le perdant de ce duel  héritera de la cuillère de bois.

@Cheikh Mabele