L’Algérie a sérieusement  entamé ses chances de se qualifier  pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) en s’inclinant à Constantine face à la Libye (2-1) en attendant un match retour qui s’annonce très compliqué  à Sfax en Tunisie. Les Fennecs avaient pourtant ouvert le score dès la première minute par l’usmiste Oussama Darfalou. Un bonheur de courte durée puisque les Chevaliers de la Méditerranée vont revenir dans le match cinq minutes plus tar grâce  à Al Ayat qui profite d’une grossière erreur du gardien de but  Chemseddine Rahmani. Le match est lancé sur de bonnes bases et malgré une vraie domination territoriale, les protégés d’Alcaraz butent sur l’ excellent gardien de but Nehcnouche.La deuxième période démarrent sur un coup de tonnerre avec le deuxième libyen signé Ali Ellafi (48′). Les Algériens qui ont montré de grandes faiblesses dans un match officiel et décisif ont besoin d’un miracle pour se qualifier dans une semaine. A titre de repère, le Maroc avait écrasé cette même sélection libyenne (5-1) il y a quelques jours en match de préparation.  Le technicien espagnol et son staff ont du boulot en perspective.

Les équipes

Algérie : Rahmani, Ziti, Madani, Bedrane, Ferhani, Belarbi, Boukhenchouche Meziane, 57′), Hamzaoui, Boulaouidate, Darfalou. Entraîneur: Lucas Alcaraz.

Libye: Mohamed Nechnouche, Khalefeh Abderahmane, Samed Mohamed, Abboud; Messaoud Sebbou, Mostafa Aïssa, Bader Hassen, Mohamed Al Ayat, Ali Ellafi, Mohamed El Tebbal (Alo Sola, 68′), Mohamed El Ghenoudi. Entraîneur: Salem Damdja.

@2022mag.com