Battue à Kinshasa il a quatre jours par la RD Congo (0-2), l’équipe nationale  olympique du Maroc n’a pas été en mesure de renverser  la table  lors du match retour disputé à Rabat La courte victoire acquise grâce  à un but signé Sofiane Kiyine  sur penalty en première mi-temps n’a pas suffi. Les jeunes Chérifiens sortent par la petite porte, alors qu’ils rêvaient des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. Conséquence de ce tsunami, qui met à terre plus plusieurs années de travail de la direction technique nationale, le sélectionneur Mark Wotte a été limogé le soir même de la défaite.Le technicien néerlandais était à la tête de la sélection U23 depuis quatre ans.

Il reste un mince espoir pour le Maroc d’invalider le score du match aller puisque la FRMF a porté une réclamation devant la Confédération africaine de football (CAF)  contre le joueur Arsène Zola qui aurait semble-t-il dépassé l’âge de 23 ans de plusieurs semaines. Affaire à suivre. Il n’empêche qu’après le grand triomphe de la sélection nationale A’ lors du CHAN 2018  et la participation des Lions de l’Atlas  au Mondial russe, cette élimination précoce fait tache.

@2022mag.com