La deuxième journée des éliminatoire de la CAN 2019 a  souri aux sélections  nord-africaines avec un bilan presque parfait fait de quatre succès et deux matches nuls. L’Egypte et le Maroc ont même cartonné à domicile .

Le bilan de la deuxième journée

Egypte : les Pharaons renouent avec le succès

L‘Egypte avait faim de victoires, elle qui n’en avait remporté aucune depuis octobre 2017, compétitions et matches amicaux compris. C’est le Niger qui a fait les frais du réveil des Pharaons. La formation dirigée par le Mexicain Javier Aguirre depuis  la fin du mois de juillet  à craché le feu grâce à Un Mohamed Salah définitivement rétabli de sa blessure et auteur d’un doublé et de deux  passes décisives. Sans compter, fait inhabituel chez lui, les deux penalties non transformés. Pour les coéquipiers du capitaine Ahmed Elmohamedy la fête va sans doute se prolonger en octobre à l’occasion du double affrontement avec le Swaziland. La vraie finale du groupe aura lieu certainement au Caire en mars prochain face à la Tunisie . Un choc de géants.

Le Malawi n'a pas  pesé devant le Maroc (photo cafonline )

Le Malawi n’a pas pesé devant le Maroc (photo cafonline )

Le Maroc:  retour aux bonnes habitudes

Le Maroc avait réalisé une belle Coupe du monde en Russie mais il n’avait pas concrétisé son immense potentiel. De retour à la compétition, toujours  sous la direction éclairée de Hervé Renard, la sélection chérifienne a fait le job a Casablanca face une formation du Malawi (3-0) courageuse mais pas assez costaude techniquement et collectivement pour réaliser un exploit. Le Maroc a déroulé  et soigné ses statistiques en marquant  trois buts qui pourraient compter à l’heure du bilan.  Et à l’instar  du groupe B, la vraie finale opposera au prochain printemps  les Lions de l’Atlas aux Lions Indomptables.

Mauritanie : l’équipe qui monte, qui monte…

En vérité  la performance du weekend  revient  à la Mauritanie. Les Mourabitounes ont renversé sans  formalité les Etalons du Burkina Faso (2-0). Un succès indiscutable des protégés de Corentin Martins face aux troisièmes de la dernière Coupe d’Afrique des nations.

Mauritanie - Burkina Faso (2-0), photo page Facebook de la ffrim)

Mauritanie – Burkina Faso (2-0), photo page Facebook de la ffrim)

Déjà victorieux lors de la première journée  face au  Botswana  (1-0), ils prennent donc le pouvoir dans la poule J avant  de se coltiner  le mois prochain  un adversaire désormais à leur portée. Les coéquipiers de l’excellent Bakary Ndiaye n’ont jamais été aussi proches de  se qualifier pour la première fois à une phase finale de la CAN  et une entrée en fanfare dans le top 16 des meilleures sélections africaines.

Tunisie : la science du voyage des Aigles

C’est une vérité  en Afrique . La Tunisie est sans doute la sélection arabe qui réussit le mieux hors de ses bases. C’est généralement celle qui ne tremble pas comme elle l’a montré lors des éliminatoires du Mondial 2018 en allant chercher un superbe match nul au Congo et une victoire éclatante  à Lomé contre le Togo (1-4). Cette fois, c’est du Swaziland (2-0)  que les coéquipiers de  sont revenus avec la victoire. La note aurait pu être plus salée si les attaquants Rouge et Blanc avaient été plus  concentrés.  Deux succès, trois buts inscrits aucun encaissé, au tiers du chemin  dans le groupe J le bilan est parfait. La Tunisie pourrait assurer son billet dès le mois d’octobre après la double confrontation avec le Niger.

Algérie : début de la convalescence

Après deux années (2017 et 2018) horrubilis, l’Algérie, qui a recruté Djamel Belmadi pour prendre un nouveau départ avec sans doute l’un des plus beaux effectifs du continent, était attendue de pied ferme par les Scorpions de Gambie. Dans une ambiance un peu surréaliste et des conditions à la limite du tolérable pour un match international de haut niveau , les coéquipiers de Riyad Mahrez ont fait une partie du chemin de la résilence. Ils ont entrevu  la lumière de la victoire l’espace d’une minute. Juste le temps que Ceesay réplique à l’ouverture du score signée Baghdad Bounedjah. Mais ce que les fans de d’El Khadra ont entr’aperçu, c’est un nouvel état d’esprit  et une combativité qui avait déserté ses rangs depuis longtemps. Le talent des joueurs et les méthodes préconisées par le nouveau sélectionneur devraient remettre l’Algérie  à l’endroit.

Le joli coup réalisé par a Libye d'Adel Amrouche

Le joli coup réalisé par a Libye d’Adel Amrouche

Libye: ce qui est pris n’est plus à prendre

Sans bruit, la Libye poursuit sa route  vers la qualification. Après deux journées, elle occupe la tête du groupe E  devant l’Afrique du Sud et le Nigéria. Rien que ça! Le point ramené  dimanche de Durban  face au Bafana Bafana (0-0) avec la manière  pèsera certainement lourd à l’heure du bilan d’une poule où il y a clairement trois candidats pour deux places .A moins de s’écrouler en octobre lors des deux matches  du mois d’octobre contre le Nigeria, les Chevaliers de la Méditerranée, désormais dirigés par l’Algérien Adel Amrouche,  ont de réelles chances  de valider l’un des deux tickets pour la phase finale .

@Cheikh Mabele