L’Egypte reste indéniablement une place  forte, sinon La Place forte du football africain.Le départ de Issa Hayatou et l’arrivée du Malgache Ahmad Ahmad n’a pas changé la donne. Le pays des Pharaons conserve le siège de la Confédération au Caire et  vient de reprendre le poste du secrétariat général confié une fois de plus à un membre de la famille Fahmy. En effet, c’est le petit fils, Amr Fahmy, qui succède au marocain Hicham El Amrani démissionnaire depuis  l’élection présidentielle de mars  dernier. Agé de 34 ans, Amr est le troisième membre de la famille Fahmy à occuper ce poste stratégique. Il succède à son père Mustapha Fahmy (1982-2010 ) qui lui même avait pris le relais de son géniteur Mourad Fahmy (1961-1982). A noter que jeune dirigeant sera entouré par deux adjoints, en l’occurence l’ancien international ghanéen Tony Baffoe, chargé du développement et des compétitions et le Marocain  Essadik Alaoui, chargé de l’administration et des finances. On ne change pas une équipe qui domine.C’est apparement le credo de l’institution CAF.

@2022mag.com