Eb signant à Caen, Le milieu de terrain international marocain, Fayçal Fajr, a retrouvé le championnat de France et la Normandie où il avait fait en 2011-2012  ses premier pas comme joueur de Ligue 1 avant de signer en Liga. Celui qui est passé par ce club formateur par excellence qu’est le Havre AC n’est pas revenu du côté du stade Michel d’Ornano en revanchard. Mais un petit peu tout de même. Car il va la fin de son premier séjour, notamment lorsque le club s’est retrouvé en Ligue 2, le natif de Rouen a eu l’impression que certains avaient voulu lui coller une mauvaise réputation. Il se souvient   » J’ai une mise à pied , méritée, parce que j’i eu des propos déplacés envers mon entraîneur ( Patrice Garande). je le regrette, a-t-il confié dans les colonnes du quotidien L’Équipe, mais c’était lors de la préparation (2013) er une année est passée. Après, a ajouté le Lion de l’Atlas (25 sélections, 2 buts), j’apprends à la télé que je n’accepte pas la concurrence, que je je suis caractériel. Je ne suis pas quelqu’un qui met le bordel. Je n’ai jamais été  un fou de la night, je ne bois as, je ne fume pas.  On m’a donné une mauvaise image ». Les preuves de son bel état d’esprit, s’il fallait en apporter? D’abord, ses quatre années  où il a évolué successivement, et sans nuages, à Elche, La Corogne et  Getafe.  Et raisonnement par l’absurde, le fait que Stade Malherbe lui fasse signer un nouveau bail de trois ans.

@2022mag.com