L’incroyable s’est produit mercredi soir. Vers les coups de minuit, le Betis Séville est sorti vainqueur du Real Madrid dans son antre de Bernabeu à l’occasion de la cinquième journée de la Liga. Deux internationaux algériens  et un Lion de l’Atlas ont participé à la validation de la première défaite de la saison des Merengue où Cristiano Ronaldo effectuait son retour après cinq matches de suspension. Aïssa Mandi a disputé les 95 minutes et a participé grandement la résistance héroïque de la défense andalouse, au point de finir avec des crampes. Idem pour le défenseur axial marocain Zouhair Feddal, excellent et l’un des mieux notés par la presse espagnole.

De son côté, le milieu offensif des Fennecs, Ryad Boudebouz, n’a disputé qu’une vingtaine de minutes. Il faut reconnaître que l’ancien héraultais n’a pas été à son avantage en perdant  quelques ballons e en t effectuant quelques mauvaises relances. A sa décharge, le natif de Colma  manquait clairement de compétition et  n’avait disputé que 8 minutes depuis son arrivée au Betis. A noter que le  Real qui avait marqué au moins un but lors de ses  75 derniers matches a vu sa fantastique série s’interrompre.

@2022mag.com