Trois équipes arabes  engagées lors de la deuxième journée des groupes  B et D et trois destins différents. L’Irak est qualifié, le  Yemen est éliminé alors que la Palestine garde un petit espoir.

L’Irak valide son billet pour les huitièmes 

La Coupe d’Asie des nations est entrée dans sa deuxième journée de phases de groupes et on connait déjà le nom de la deuxième sélection arabe qualifiée après la Jordanie. Il s’agit de l‘Irak. Les Lions de la Mésopotamie ont étrillé le Yemen (3-0) après avoir dominé l’Inde (3-2). Avec six points sur six, is sont assurés de passer en huitièmes de finale  en même temps que l’autre favori du groupe D, l’Iran qui totalise le même nombre de points.Les deux sélections pourront se contenter de partager les points pour finir premier et deuxième.  Vietnam  et Yemen sont hors course. Pour rappel , l’Irak a  mis seulement 20 minutes pour mater son adversaire du jour grâce à deux buts signés Mohamed Ali Khadim (11′) et Bashar Resan Bonyan (19′); Le but d’Alaa Abbas dans le temps additionnel a corsé l’addition. C’était important pour la différence de buts qui départagera peut-être l’Iran et l’Irak pour le gain de la première place du groupe.

La Palestine battue mais encore en vie…

L'Australie , championne sortante, avait  une longue d'avance sur la Palestine  (photo afc.com)

L’Australie , championne sortante, avait une longue d’avance sur la Palestine (photo afc.com)

Dans le groupe B, le miracle n’a pas eu lieu pour la valeureuse  et très jeune équipe de Palestine. Les protégés de l’Algérien Nordine Ould Ali ont été bousculés par le champion sortant, l’Australie  (0-0); Échaudés par leur défaite en ouverture du tournoi  face à la Jordanie (0-1), les Soccerros ont pris  leur deuxième match très au sérieux en marquant deux fois après vingt minutes de jeu seulement  grâce à des réalisations dsignées Jamie Maclaren (18′) et Awer Mabil ’20’). Apostoloes Giannou se chargeanr de saler la ôte à la dernière minute du match. Mais attention, si la Jordanie est déjà qualifiée dans cette poule, la Palestine n’est pas éliminée pour autant. Un succès face à la Jordanie amie lors de la dernière journée conjuguée à un uccès de la Syrie devant l’Australie  leur permettrait de disputer à la Syrie la deuxième place qualificative  à la différence de buts. Verdict le 15 janvier

@2022mag.com