Tenue en échec par la Palestine (0-0) puis défaite par la Jordanie (0-2), la Syrie n’est pas encore éliminée de la Coupe d’Asie des nations mais elle n’en est pas loin. Devant une telle situation, les dirigeants de la Fédération ont tranché dans le vif en limogeant  jeudi soir presque au coup de sifflet final du deuxième match sélectionneur Bernd Stange. Arrivé à la tête des en , le technicien allemand est  remplacé par Fajr Ibrahim. C’est le deuxième entraîneur viré lors de  cette Afc Asian Cup après celui de la Thaïlande lors de la première journée. Après la défaite face aux voisins jordaniens, le boss technique avait pris sur lui la responsabilité de l’echec en déclarant en conférence de presse : « Les entraîneurs sont toujours responsables de la performance de l’équipe. Je ne blâmerai jamais un joueur ou un groupe de joueurs pour quelque chose comme ça ». La Fédération syrienne a semble-t-il tenu compte de cet aveu et lui a signifié la porte.

@2022mag.com