La Palestine n’a pas fêté  sa qualification au deuxième tour de la phase finale de la Coupe d’Asie des nations qui se dispute jusqu’au 1er février aux Emirats arabes unis. Après le partage des points avec le Jordanie (0-0) dans le derby des rives du Jourdain, la Palestine reste a quai. Dans l’attente des résultats d’autres groupes. En n’ayant perdu qu’un seul match, c’était contre l’Australie (0-3) le champion sortant, elle pourrait passer miraculeusement avec deux points au compteur mais en faisant partie des quatre meilleurs troisièmes,   ! Mais quelle que soit l’issue finale, les progrès de la sélection sont nets. Très solide défensivement (deux cleanshits), elle a cependant manqué d’efficacité. Et c’est le moins qu’on puisse dire puisqu’elle n’a pas réussi a marquer une seule fois.

Le sélectionneur reste néanmoins  optimiste: « Nous sommes satisfaits du résultat obtenu aujourd’hui, a confié  Nourreddine Ould Ali en conférence de presse, en fin de compte, nous n’avions besoin que d’une victoire  pour nous qualifier (définitivement), mais nous espérons que ce point sera suffisant pour que nous puissions passer. Nous devons encore attendre pour voir exactement quels sont les résultats ailleurs, mais s’il y a des nuls dans les deux des groupes impliquant  nos concurrents, qui ne sont pas certains des qualifications, nous nous qualifieront. »

Le technicien franco-algérien  rappelle  certains faits:  » Notre groupe était très difficile. La Jordanie est une très bonne équipe et l’Australie a participé à la Coupe du Monde de la FIFA, l’année dernière. Je suis très heureux de mes joueurs ». Le programme des jours à venir ? Il est tout tracé selon lui: « Nous surveillerons tous les matches et notre entraînement sera comme d’habitude. Nous continuerons comme si nous allions nous qualifier. Si nous y parvenons, nous serons plus que prêts pour tous les matches  auxquels nous devrons participer  Nous serons prêts parer à toute éventualité é. A suivre.

@2022mag.com