En Algérie la polémique entre la Fédération  et Rabah Saâdane,  a pris de l’ampleur depuis que le  président Kheireddine Zetchi a décidé de répondre aux accusations  de son directeur technique national. Pour rappel, le DTN  accuse la FAF de l’avoir privé d’une participation au congrès des entraineurs  organisé par la FIFA à Londres  en le remplaçant par l’entraîneur des gardiens de la sélection nationale, en l’occurence Bouras : » On nous a salis,  avait-il pesté au micro d‘Ennahar TV, n’a pas seulement touché à moi mais à l’image de l’Algérie, ce n’est pas normal d’envoyer un entraîneur des gardiens à la place d’un directeur techniques national, c’est du jamais vu ». La réponse du président de la FAF  dans une conférence de presse dédiée est venue, cinglante.: «La raison essentielle qu’il a avancée, c’est qu’il a été poignardé dans le dos et remplacé par Bouras à cette conférence de la FIFA tenue à Londres. Il faut que tout le monde sache que les invitations envoyées par la FIFA aux DTN et aux sélectionneurs nationaux est nominative et personnelle. On ne peut pas les remplacer ». `

Zetchi va plus loin et traite  son DTN de menteur  en le  soupçonnant

Rnah Saâdane, DTN démissionnaire

Rnah Saâdane, DTN démissionnaire

d’avoir inventé cette histoire pour répondre à des sollicitations étrangères: « Je le dis haut et fort. Saâdane nous a trahis. Je ne serais pas surpris de le voir rebondir ailleurs dans une autre fédération. S’il avait une offre de l’étranger, il nous aurait informé et on lui aurait facilité son départ. Azzedine Chih nous a dit qu’il avait reçu une offre ailleurs et on ne l’a pas bloqué. On l’a remercié, au contraire. On a eu une séparation à l’amiable. Voilà le comportement civilisé qu’on veut avoir. Moi je n’avais aucune intention de le limoger. Il a inventé toute une histoire pour partir. Peut-être qu’il a l’habitude d’être traité comme ça, mais nous, on n’est pas comme ça. On dormira tranquille. Avec ou sans lui, on continuera à travailler, comme on le fait jusqu’à maintenant ».

Puis, le président de tacler durement : » il a passé plus de temps à parler de sa démission dans les médias qu’à expliquer son projet à la tête de cette DTN. J’aurais voulu qu’il trouve d’autres excuses pour démissionner au lieu d’inventer une histoire à dormir debout. Vous pensez qu’on est aussi gamins pour faire de telles bassesses. Franchement, je suis très déçu de son comportement » . le patron de la FAF  s’est dit également choqué de voir Saâdane mêler  le sélectionneur Djamal Belmadi à une affaire  qui ne le concernait pas à un moment où les Fennecs s’apprêtent à entrer dans une période cruciale de leur campagne africaine.  Affaire à suivre.

@2022mag.com