Le Conseil d’administration du Mouloudia d’Alger a nommé Abdelkrim Raïssi à la tête de la présidence du club. Il succède à Omar Hadj Taleb qui avait rendu son tablier au début du mois de janvier. Le doyen des clubs algériens en est à son cinquième président en deux ans. C’est-à-dire depuis que la puissante compagnie pétrolière Sonatrach en est devenue actionnaire propriétaire. Le nouveau boss est un enfant du club, puisqu’il y a évolué dans les jeunes catégories : “Je suis conscient de la difficulté de la mission qui m’attend, a-t-il déclaré juste après sa nomination, certains la qualifient même d’impossible, mais je ne pouvais pas tourner le dos à mon club de toujours.” Sa première tache, urgente, sera de trouver des solutions sportives. A mi-parcours, le MCA est lanterne rouge de la Ligue 1

@2022mag.com

 

Le prince persiste et signe