LE  MATCH DU JOUR

Avant de se croiser samedi soir à Mongomo lors de la première journée du groupe C, c’est l’Afrique du Sud qui mène par une victoire et deux matches nuls dans le match des confrontations  avec l’Algérie . Le premier match officiel a eu lieu lors de la CAN 1996 qu’organisait l’Afrique du Sud. Les Bafana Bafana l’avaient emporté d’un cheveu en quarts de finale (2-1). Sans un arbitrage discutable, les Fennecs, alors en reconstruction, auraient pu créer la sensation. En 2000, lors de la CAN organisée conjointement par le Ghana et le Nigeria, les deux équipes avaient partagé les points (0-0). Elles avaient validé toutes le deux leur billet pour les quarts de finale. Le troisième duel est récent. Lors de la préparation de la CAN 2013, Afrique du Sud et Algérie avaient fait match nul (0-0) à Johannesburg.

Ce quatrième rendez-vous entre les deux puissances africains sera certainement aussi serré que les trois premiers. Si l’Algérie dispose d’une avance sur le plan technique et un potentiel offensif remarquable, les Bafana Bafana offrent une solidité défensive incontestable. On ne sera pas loin de l’opposition de style. Une chose est sûre, l’Afrique du Sud, comme en témoigne sa brillante qualification dans un groupe difficile et sa série de matchs amicaux sans défaite, est décidée a défier le numéro un africain du classement Fifa. Le sélectionneur Shake Mashaba et ses cadres n’ont cessé de répéter ses dernières semaines qu’ils avaient envie de passer sur le corps de la meilleure équipe africaine du moment. L’Afrique du Sud est peut-être un simple outsider, mais c’est un outsider dangereux pour ceux pour ceux qui portent le costume de favori.

@Fayçal CHEHAT