A la surprise générale en Belgique, l’attaquant international congolais Paul-José Mpoku a quitté cet hiver le Standard de Liège pour rejoindre Al-Wahda, un pensionnaire de l’Arabian Gulf League (AGL)  . Il venait de passer deux saisons chez les Rouches comme un des cadres du groupe entraîné par Michel Preud’homme.

Ce choix étonnant aux yeux du petit monde de la Jupiler Pro League, le natif de Kinshasa ( 27 ans)  l’explique et l’assume sans état d’âme:   » Dès que j’ai reçu la première offre, c’était très clair pour moi, je voulais y aller, a-t-il reconnu dans les colonnes du quotidien La Dernière Heure,  cependant, je ne voulais pas de conflit avec le club donc j’ai mis tout le monde au courant de mes intentions. Sur le plan financier, je suis gagnant. Mais je l’assume complètement. J’étais conscient que je n’allais pas recevoir une offre d’un bon club de Bundesliga. Ici, je joue le haut de tableau dans un bel environnement ».

Il faut rappeler que le Léopard (10 sélection, 6 buts )  a signé un contrat de 18 mois qui le lie désormais au club d’Abu Dhabi jusqu’au 30 juin 2021. Le transfert avait rapporté 2 millions d’euros  au club belge sans compter les bonus. Formé au Standard de Liège, Mpoku y a fait l’essentiel de son parcours professionnel avec un bilan très respectable  : 224 matches, 45 buts et 38  passes décisives.

@2022mag.com